Fiches


Un écran flottant est un toit flottant interne, à l'intérieur d'un réservoir à toit fixe. Les réservoirs sont bien adaptés pour le stockage des produits volatiles qu'il faut préserver ou dont il faut limiter l'émission de vapeurs. Un tel système est aussi avantageux pour se préserver des importantes chutes de pluie ou de neige, en comparaison des réservoirs à toit flottant. Les écrans flottants peuvent être des deux types suivants:
- écran flottant soudé
- écran flottant boulonné

La fonction de sécurité d’un évent d’explosion consiste à éviter l’éclatement d’une enceinte (équipement ou local) en cas d’explosion de gaz ou de poussières qui aurait lieu dans l’enceinte protégée. L’évent permet ainsi de maintenir l’intégrité du volume de cette enceinte et d’éviter les projections.
Un évent d'explosion est un orifice initialement obturé par lequel peuvent s'échapper les gaz de combustion de l'explosion. Il est prévu pour s'ouvrir lorsque la pression interne dépasse une valeur critique appelée pression réduite, choisie significativement plus petite que la pression maximale admissible par l'ensemble de la structure (pression d’éclatement de l’enceinte). Le dimensionnement de cet orifice est tel que l'excédent de gaz produit par la combustion puisse être déchargé vers l'extérieur de manière à ce que la surpression interne reste en deçà de la pression maximale admissible par la structure.

Les évents peuvent être employés dans le cas de stockage de liquides dans des réservoirs aériens à pression atmosphérique, afin d'assurer leur respiration. Les réservoirs concernés peuvent être à toit fixe ou flottant. Ils sont utilisés lorsque les pertes par vaporisation du produit stocké sont négligeables et/ou non dommageables pour l'environnement. Les produits stockés dans des réservoirs à toit fixe équipés d'évents sont généralement à point d'éclair élevé et ne sont jamais réchauffés au-dessus de ce point d'éclair.
Un évent de respiration est un dispositif qui permet en cas de surpression interne d'évacuer des vapeurs de produit et en cas de dépression interne de laisser entrer de l'air dans le réservoir.

L'INERIS développe des fiches de synthèse sur les barrières techniques de sécurité. Elles présentent pour un dispositif de sécurité les informations suivantes :

  • - les fonctions de sécurité à réaliser;
  • - les technologies utilisées et principes de fonctionnement;
  • - les textes réglementaires et normatifs;
  • - les éléments de retour d'expérience;
  • - les éléments d'évaluation de la performance (efficacité, temps de réponse, maintenabilité, niveau de confiance).

Cette fiche concerne les évents de respiration mis en oeuvre sur les réservoirs de liquides inflammables, en vue de se prémunir du phénomène de pressuirsation lente des réservoirs de stockage atmosphérique lorsqu'ils sont pris dans un incendie.
 

Pour attaquer efficacement un incendie, il faut disposer de l’agent extincteur le plus approprié à la nature du feu.

Les agents extincteurs couramment utilisés sont les suivants :
- L'eau,
- L’eau et les additifs,
- Les poudres,
- Les gaz inertes,
- Les halons.

Il existe plusieurs moyens d'extinction fixe , parmi lesquels :
- Les extincteurs,
- Les robinets d'incendie armés (RIA),
- Les bouches et poteaux d'incendie.

Le désenfumage des locaux est rendu obligatoire par le code du travail (art R.235.4.8). Il permet d’éliminer les fumées et les gaz chauds et toxiques qui se dégagent de l’incendie.
L’évacuation des produits de combustion permet :
− D’améliorer la visibilité
− De réduire la concentration en gaz toxiques (CO, CO2, HCN…)
− De réduire la température et le flux de chaleur
− Conserver un taux d’oxygène acceptable
Le système naturel est plus particulièrement adapté pour les locaux sur un seul niveau, tandis que le système mécanique est préconisé pour les bâtiments à plusieurs niveaux.

Cette fiche a vocation à servir de support pour les analyses de risques relatives aux postes de transfert des camions-citernes de GPL (déchargement et chargement) sur des installations classées soumises à autorisation.
Elle fournit des éléments techniques tels qu'une description des installations, une analyse succincte de l'accidentologie, une introduction à la phénoménologie associée, une présentation des scénarios d'accidents pouvant conduire à un accident majeur et des barrières associées, ainsi que des données de fréquences de perte de confinement de GPL.