Essais de caractérisation (ATEX)


Entièrement applicables depuis 2006, les deux directives européennes ATEX (1999/92/CE et 94/9/CE) demandent encore beaucoup d’efforts aux industriels pour établir ou mettre à jour l’analyse des risques d’explosion ainsi que pour mettre en conformité des matériels et des équipements.

L’INERIS propose une aide complète aux industriels, qu’ils soient utilisateurs, concepteurs ou réparateurs d’installations où il y a risque de formation d’ATEX.

L'ensemble des services de l'INERIS sur cette thématique sont décrits sur le site Web de l'INERIS.

La banque de données GESTIS - CARATEX POUSSIERES comprend actuellement les caractéristiques d’inflammabilité et d’explosivité de 4605 échantillons de poussières.

Pour y accéder, cliquer sur l'adresse URL indiquée.

Note documentaire ND2070 (INRS) - Caractéristiques d'explosivité de poussières industrielles. Détermination expérimentale sur six échantillons représentatifs

    Après avoir rappelé le mécanisme des explosions de poussières ainsi que quelques caractéristiques des atmosphères poussiéreuses, cet article présente les résultats expérimentaux de détermination des caractéristiques d'explosivité, obtenus avec six produits pulvérulents industriels transmis par les services prévention de Caisses régionales d'assurance maladie (CRAM), et réalisés par l'INERIS (Institut national de l'environnement industriel et des risques) dans le cadre d'une convention signée avec l'INRS.
    Le programme expérimental retenu propose un ensemble raisonnable de tests validés et progressifs auxquels pourraient recourir les responsables d'entreprise pour connaître les caractéristiques d'explosivité des poussières présentes dans leurs unités, caractéristiques indispensables à la mise en place des moyens de protection et de prévention.

Fiche sur les essais normalisés relatifs à la sécurité des procédés mettant en oeuvre liquides et/ou gaz inflammables

Fiche décrivant les essais normalisés relatifs à la sécurité des procédés mettant en oeuvre poudres ou poussières combustibles

Depuis le 1er janvier 1997, les farines animales sortant des usines d'équarrissage sont interdites à la commercialisation et placées sous la responsabililté de l'Etat. Ces farines sont exclusivement destinées à l'incinération.
L'Etat est également en charge de trouver des lieux de stockage. En 1996, plusieurs incidents se sont déjà produits dans certains entrepôts et silos.
Dans ce contexte, l'INERIS a été chargé d'évaluer les risques et de préciser les règles de stockage.
L'étude a consisté notamment à :
- caractériser l'inflammabilité des farines animales en dépôt ;
- recommander des mesures de prévention, de détection, de protection et de lutte en cas d'auto-échauffements, voire d'incendies.